Majestic sunset in the mountains landscape. Overcast sky before

Article écrit par Ma Deva Eshana

Depuis toujours, la spiritualité a sa place dans les salons. Souvent, on la confond avec les religions mais ne parle pas nécessairement spiritualité celui qui parle religions. Attention !

La spiritualité est un état d’être et non pas une courte ou longue liste d’obligations. La spiritualité vit à l’intérieur de chacun de nous, elle est une conscience.

La conscience spirituelle est l’aspect religieux vivant à l’intérieur de nous tous. C’est l’aspect divin de l’être et cela prend plusieurs existences pour seulement prendre conscience de la conscience spirituelle en nous et bien d’autres rencontres pour la développer.

Quelle différence si vous vivez dans la conscience spirituelle ou pas? Lorsque s’éveille en vous la conscience spirituelle, vous commencez à reconnaître la beauté, la bonté, la magnificence de la vie en soi. Vous découvrez votre force et votre pourvoir d’action face a chacun de vos choix et bien sûr, vous découvrez que VOUS AVEZ le choix.

Un grand nombre d’individus choisissent de faire un cheminement personnel et ce, particulièrement depuis l’avènement de l’époque nouvel âge. Toutefois peu nombreux sont ceux qui ceux qui présente un état de conscience spirituelle. Plusieurs recherchent
désespérément la guérison du corps, de l’âme et de l’esprit sans se poser de question sur la spiritualité ou pensent qu’ils sont des êtres spirituels simplement parce qu’ils choisissent une démarche personnelle impliquant des thérapies, des traitements ou l’utilisation de médecines alternatives. Ils n’ont que la conscience du mot « spirituel », n’ont pas la conscience de « l’état » spirituel et encore mois de « l’action » et de « l’engagement » spirituel.

La spiritualité représente un engagement de tous les instants et doit être constamment renouvelé, une conscience de soi ouverte 24 heures sur 24. Elle est un questionnement de soi et un souci insouciant de la découverte de la perfection de soi, une soif de reconnaissance de ses origines, de ses possibilités et de ses pouvoirs spirituels. Elle est une acceptation de son état d’Illumination.

L’illumination constitue la résultante de la démarche spirituelle. L’individu qui choisit consciemment de suivre un cheminement spirituel doit prendre conscience qu’il s’engage sur la voie de l’Illumination, la fin du cycle de la renaissance et de la mort.

Ma Deva Eshana

Laisser un commentaire